Réduisez vos frais de télécommunication. Maintenant.

Couper les services de télécommunication. Maintenant.

Ce n’est pas la première fois que j’en discute dans ce blogue, mais l’émission La Facture diffusée la semaine dernière m’a un peu surpris. J’ai découvert dans ce reportage que certains ménages québécois paient entre 250 et 430 $ par mois pour leurs services de télécommunication. C’est insensé. C’est aberrant, je n’en reviens tout simplement pas.

Bref, je suis tombé de ma chaise.

Partons de cette prémisse, et acceptons un moment que nos besoins ne sont pas tous les mêmes en matière de télécommunication, et que vous possédez peut-être quelques téléviseurs, utilisez deux-trois téléphones intelligents et communiquez avec une ligne téléphonique terrestre.

Publicité

Je ne chercherai pas tant à vous convaincre de réduire vos besoins en matière de télécommunication, dans ce billet, je vais simplement vous présenter notre propre bilan. Et peut-être au passage vous faire découvrir quelques alternatives.

Nos services et combien ça nous coûte :

  • Premier téléphone cellulaire : 28,74 $
  • Deuxième téléphone cellulaire : 5,99 $
  • Accès à internet illimité : 5,33 $
  • L’abonnement à Netflix : 16,09 $
  • Une antenne (de lapin) numérique : 0 $
  • Une ligne Fongo : 0 $
  • Google Chromecast : 0 $

Nous arrivons donc à une mensualité de 56,15 $.

Pour tous nos services de télécommunication.

Un premier téléphone cellulaire

Nous avons un cellulaire payé, avec un forfait à 25 $. Rien de très glorieux ici comme forfait, nous avons 100 minutes, et les fins de semaine illimitées. Bientôt, nous devrions où bien faire réduire à la mensualité, ou bien faire augmenter les options, pour quelques dollars de plus.

  • Pour 20 $ par mois (23,00 $), nous obtenons les appels & textos illimités, chez Fizz.
  • Pour 28 $ par mois (32,19 $), nous obtenons les appels & textos illimités, 1 Go de données, toujours chez Fizz.

Un deuxième téléphone cellulaire

C’est en béta-testant le service de la nouvelle filiale à petit prix de Vidéotron, Fizz, que j’ai pu obtenir une carte SIM pour 5,99 $ par mois : appels & textos illimités, 4 Go de données. L’offre devrait se terminer dans les prochaines semaines, et je pense simplement annuler mon forfait. Nous n’avons pas réellement besoin d’un deuxième téléphone cellulaire, je trouvais simplement l’offre très alléchante.

Logo de la nouvelle compagnie Fizz.

Logo de la nouvelle compagnie Fizz.

Un petit bémol important avec Fizz, vous devez amener votre téléphone, et il n’y a pas de boutiques terrestres. Tout se fait numériquement.

Publicité

Un accès internet illimité

À Cohabitat Québec, nous souscrivons à un forfait internet Affaires. Nous partageons donc la mensualité avec les 42 unités de la communauté. Au moment de construire, remercions toutes celles et ceux qui ont pensé à déployer un réseau Internet reliant toutes les unités.

Maintenant, si j’avais deux compagnies à recommander, qui offrent un excellent service et à un prix très honnête, je n’hésiterais pas à conseiller EBOX ou Oricom. Le rapport qualité-prix est exceptionnel. Pour environ 40 $ par mois, il est possible de dénicher ou bien un forfait rapide avec un peu de données, ou bien un forfait plus lent, mais illimité. À vous de voir, si vous êtes en mesure de mettre sur pause, de temps en temps, la lecture d’une série télévisée.

L’abonnement à Netflix

Pas de surprises ici, la mensualité pour le forfait standard s’élève à 13,99 $ + taxes = 16,09 $.

Une antenne (de lapin) numérique

Entre deux cadres, sur une de nos bibliothèques, trône une petite antenne numérique. Celle-ci, branchée sur la prise coaxiale de notre télévision, nous permet de capter Radio-Canada, Télé-Québec, TVA, V et Global. Et ce qui est le plus étonnant, c’est que la qualité d’image est tout simplement magnifique. Je défie quiconque de me trouver un meilleur signal de ces 5 chaînes de télévision généralistes. Vous ne le saviez peut-être pas, mais le signal qui est interprété par votre décodeur numérique est hautement compressé. Alors qu’avec les ondes hertziennes, le signal capté est non compressé. Avec mon antenne, le débit vidéo est donc plus élevé, ce qui se traduit par une image de meilleure qualité.

Bon, à condition qu’il ne fasse pas tempête dehors.

Une ligne Fongo

J’ai gardé mon numéro de cellulaire, que j’avais lors de mes études, et je l’ai converti en numéro Fongo. Mon 418, je l’utilise très peu souvent, mais principalement comme boîte vocale (les messages, je les reçois dans mon Gmail). Puisque j’ai l’application sur mon téléphone, je peux également m’en servir à l’étranger, sur réseau Wi-Fi, pour contacter mes proches.

Logo de la compagnie Fongo.

Logo de la compagnie Fongo.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Fongo, j’ai déjà rédigé de nombreux billets sur le sujet. Pour faire court, ça fonctionne, mais ce n’est pas toujours très fiable.

Un Google Chromecast

Cette clé de diffusion permet de diffuser pas mal tout, sur votre téléviseur. Vous pouvez la contrôler avec votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur.

Vos besoins, votre mensualité

Après, je ne peux que vous inviter à réduire vos besoins, afin de réduire votre mensualité. En avez-vous vraiment besoin, de toutes ces télévisions, de tous ces décodeurs? De ce téléphone intelligent dernier cri payé en 24 mensualités? Votre « vieux » téléphone ne pourrait-il pas être utilisé encore 2 années?

Bon, j’avais promis en début d’article que je n’essayerais pas de réduire vos besoins.

Mais on jase-là, McSween et moi… En as-tu vraiment besoin?

2 commentaires sur “Réduisez vos frais de télécommunication. Maintenant.”

  1. Bonjour Sylvain,

    Je n’ai pas vu l’épisode de La Facture que vous avez mentionné (je vais la regarder dans les prochains jours), mais effectivement les gens ont des dépenses très élevées en télécommunication. La moyenne des dépenses en télécommunication des ménages Canadiens est 250$/mois. C’est fou! J’en connais plusieurs qui n’ont pas assez d’argent pour épargner pour leur retraite, mais qui ont un téléphone intelligent avec un forfait de données 75$/mois plus taxes.

    Personnellement, c’est un poste de dépenses de mon budget que j’avais toujours voulu diminuer. C’est ce que j’ai fait l’année dernière. Ma facture mensuelle est plus élevée que la vôtre, principalement dû à l’accès à Internet, mais loin en dessous de la moyenne canadienne. L’argent épargné a permis d’augmenter considérablement mon taux d’épargne. J’ai publié beaucoup d’article à ce sujet sur mon blog…

    J’espère que cet épisode de La Facture ainsi que des articles comme les nôtres vont pousser les gens à s’interroger sur leurs « besoins » en télécommunication.

    Au plaisir,
    R101

    1. Salut R101,

      Oui, j’ai lu ces articles sur votre blogue. C’est hallucinant en effet de voir que les priorités ne sont pas situées au même endroit, d’un individu à l’autre. Enfin…comme le dit le proverbe, il faut toute sorte de monde pour faire un monde.

      Bonne fin de journée et au plaisir,

      Sylvain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *